26 février 2016

PRÉPARATIFS À LA VOGUE

Imaginez vous vivre enchaîné 24 heures sur 24, 365 jours par an à cinq personnes dans un espace d'a peu près 1,25 mètre par 2,30 mètres, pour y dormir, manger, et accessoirement ramer. Il va sans dire que les besoins naturels se font dans ce même espace. Les narines de l'époque sont habituées aux puissantes effluves."Manguen et caguen tout ensen" De plus il faut y loger ses vêtements, quelques accessoires, dont le nécessaire à la fabrication des objets manufactures, chaussettes et autres. Pour dormir quelques planchettes de... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2016

LA RUE DE MON ENFANCE.

LA RUE DE MON ENFANCE.La rue de mon enfance était à l'époque une route, la route d'Abbeville, dans la bonne ville d'Amiens, chère pour des fortunes diverses à notre bon roi Henri et au non moins célèbre Jules Verne. Mon école primaire La route d'Abbeville, offrait en ce temps là, la sortie vers, non seulement Abbeville, mais aussi vers la côte picarde.C'était une longue voie d'environ 3 kilomètres, bordée en partie de robinier faux-acacia et de platanes, les robiniers sont toujours en place, mais les énormes platanes ont été... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 16:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2016

LA GALERE.

Venons en enfin à cet objet de tant de douleurs, de corruption, de fierté, de magnificence qu'est la GALERE.Bien sûr c'est un navire, mais QUEL NAVIRE!!! Point d'exclamation, car il faut montrer ses "muscles" et sa gloire sur les mers, la GALERE doit être un petit Versailles flottant qui en impose au monde. Poupe de la Réale(musée de la marine) Grande est la différence entre les conditions de vie de la chiourme et de l'équipage, et le train de vie du capitaine et des officiers.Quoi qu'étant confinés dans un espace assez réduit le... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2015

ET MAINTENANT, PARLONS GALERES.

Au fronton de la grande entrée de l'arsenal de Marseille vous pouvez lire gravé en lettres d'or. Le grand roi Louis aux flottes incincibles, a bâti cette citadelle; d'ici il dicte ses lois à la mer domptée.  Plan de l'arsenal terminé, sur la gauche l'ancien Arsenal, en haut le nouveau.(vous pouvez trouver ce plan en vous connectant à GALLICA et en tapant:arcenaux de la marine de marseille) Louis XIV desire une flotte digne de sa magnificence et surtout une flotte digne de son règne, tant pour sa puissance sur les mers, que... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 10:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2015

UN MONDE DE VIOLENCE ET DE CORRUPTION 3 .

L'ARGENT ET LA BASTONNADE. Avec la violence, la corruption constitue le principal moteur de la bonne marche de ce milieu pénal.Du capitaine jusqu'au dernier des argousins, chacun prélevé son dû sur son inférieur, le tout se répercutant sur le malheureux forçat.Les détenus qui peuvent "graisser la patte" sont épargnés et peuvent obtenir des faveurs, quand aux autres, la bastonnade n'est pas loin.Parlons de cette fameuse bastonnade.Il y a bastonnade et bastonnade. Celle infligée par les sous-comités pour augmenter la... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2015

UN MONDE DE VIOLENCE ET DE CORRUPTION 2

ET L'AMOUR DANS TOUT CELA. Le bagne de Marseille comme les autres bagnes n'isole pas de la société urbaine. les galériens ne restent pas cloués à bord dissimulés sous les tentes qui couvrent la galère de proue à poupe. Plusieurs milliers de forçats sont mêlés à la population et des liens économique, sociaux et amoureux se nouent. Quoique la fréquentation des cabarets soit interdite aux détenus, les pertuisaniers chargés de les  surveiller, ferment les yeux. L'interdiction est également faite aux galériens de demeurer dans... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 12:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 novembre 2015

UN MONDE DE VIOLENCE ET DE CORRUPTION

TRAFICS. Vous devez vous douter que dans cet univers impitoyable, afin de survivre où d'améliorer son "Pouvoir d'achat" de nombreux trafics voient le jour.Dans les baraques et aux alentours se développe une espèce de "cour des miracles" hantée par les larrons et les filles de mauvaise vie, où se rencontrent tous les malfrats de Marseille.Dans les baraques de cette foire incessante le chalands se fait arnaquer par toutes sortes d'escrocs de faussaires et autres receleurs.Si vous avez besoin de faux papiers, pas de problème, vous aurez... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 17:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 octobre 2015

DES CASAQUES ROUGES DANS MARSEILLE 2

  Continuons nôtre inspection des occupations de la chiourme.Le long des quais du port se sont construits des baraquements faits de bric et de broc où certains des forçats exercent de petits commerces plus ou moins légaux. Si certains,honnêtes, exercent leur ancien métier, perruquiers, menuisiers, arracheurs de dents, cordonnier, tailleur, serrurier, etc.. D'autres taraudés par leurs vieux démons continuent à perpétuer les magouilles de leur vie antérieure, faux papiers plus vrais que nature, fausses clefs, et autres... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2015

DES CASAQUES ROUGES DANS MARSEILLE. Chapitre 1.

La survie aux galères passe nécessairement par la nourriture, l'inégalité est grande entre les détenus. Les plus "débrouillards" améliorent leur quotidien par la micro-économie qui règne dans ce milieu carcéral. Les autres se contentent de la ration journalière de pain et d'une poignée de fèves.À Marseille les forçats travaillaient. Outre les corvées inhérentes à l'entretien des galères et de l'arsenal, ils besognaient à leur banc ou dans les baraques alignées autour du port. D'autres étaient employés dans diverses entreprises de... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2015

QUI ÉTAIENT LES GALÉRIENS

260 galériens sur une galère ordinaire à 5 homme par banc, 450 sur une Réale (la galère montée par le général de la flotte) ou une patronne ( montée par le lieutenant général) à 7 hommes par banc. Il fallait un nombre impressionnant d'individus pour approvisionner la chiourme. Au lendemain de sa prise de pouvoir, Louis XIV a rétabli la flotte des galères, et rapidement se pose le problème du recrutement. Il y a trois catégories de galériens: les esclaves appelés les turcs, les volontaires ou "bénévoglies" et les condamnés ou... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 08:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,