Nous commémorons en ces périodes la mémoire de nos poilus, centenaire oblige, et j'ai dans ces pages rendu hommage à mes grands pères Henri et Claude et mon grand oncle Joseph mort sur le front de la Chapelotte.

N'oublions pas cependant la "Dernière guerre"où là aussi un grand nombre de vies tant civiles que militaires se sont tragiquement terminées.

Parlons donc de CET ONCLE QUE NOUS N'AVONS PAS CONNU.

Il est le demi-frère de la fratrie issue de mon grand-père Claude et de Julie son épouse, dont mon père.

Il est né de l'union de ma grand-mère Julie et de Claudius GAILLARD, cavalier au dix septième régiment de chasseurs à cheval, lors de leur mariage le 24 juillet 1911 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle).

Il es à noter que Claudius est né à Pontoux, arondissement de Chalon sur Saône (Saône et loire) dans le même département de naissance que Claude.

Julie a donc épousé a 5 ans d'écart,en Lorraine (M-et-M), deux militaires bourguignons de (S-et-L). Coincidence?

Il voit le jour le 20 août 1911 à Moyenmoutier (Meurthe-et-Moselle).

roger 1     

Le voici (à gauche) avec sa maman Julie et mon père Yvon.

roger 2

Roger Manuel GAILLARD

voici son nom de baptême.(a gauche) avec Yvon.

roger 3

Toujours avec Yvon

Dans l'inconscience de la jeunesse et le manque d'intérèt que l'on porte aux histoires des anciens, par les non dit, par le manque de questions posées, par pudeur ou par crainte, il y a beaucoup de lacunes dans les histoires familiales souvent difficiles a combler.

La "toile" est cependant là pour nous donner un coup de pouce.

Je savais qu'il avait trouvé la mort lors du dernier conflit à la bataille de Monte-Cassino après avoir sauté sur une mine.

Lee site : Mémoire des hommes m'a permis de retrouver la date de sa mort le 14 juin 1944 à Borghetto  Italie (je suppose dans le Latium) car il y a beaucoup de Borghetto en Italie.

Comment un petit gars de Lorraine se retrouve quartier-maître mécanicien au premier régiment de fusiliers marins ?

roger 4

Roger GAILLARD.

Je n'ai pas toutes les réponses et je n'ai pas retrouvé la photo où on le voit torse nu, le crane rasé appuyé contre un véhicule, peut-être celui avec lequel il a sauté ?

Ayons une pensée pour "CET ONCLE QUE NOUS N'AVONS PAS CONNU".

Roger GAILLARD