04 novembre 2014

LAKME TON DOUX REGARD SE VOILE.

Après Les pêcheurs de perles, restons en Inde avec mon chouchou, l'opéra "LAKME"de    Leo Delibes Dans mes archives j'ai retrouvé un vinyle offert par ma grand-mère. A l'époque je pensais qu'il s'agissait d'une opérette car ce disque faisait partie d'une série qui comportait des titres comme: les saltimbanques, les cloches de Corneille etc. C'est seulement récemment que Valérie m'a détrompé. (En prenant la photo je m'aperçois que ce disque ne fait pas partie du même label d'édition que ceux précédemment cités. mémoire... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 octobre 2014

LEILA & NADIR

Coucou me revoilà. Je vais vous faire participer à une de mes marottes, ce n'est pas à proprement parler une passion, mais une affection particulière pour la belle musique et par là même de la chanson d'opera voire d'opérette. Ce n'est pas une exclusive j'aime tous les genres de musiques, quoique la dodecaphonie !!!!!!! Mais revenons à nos préoccupations du jour. Qui sont Leila et Nadir? Ce sont les protagonistes d'un opéra de Georges Bizet livret de Michel Carré et Eugène Cormon. "LES PECHEURS DE PERLES" Georges Bizet. ... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2012

Un instrument de musique "étrangeoïdal"

A l'occasion de l'anniversaire de Robert Moog, qui comme chacun le sait ou ne le sait pas est l'inventeur du synthétiseur, j'ai découvert un instrument de musique étrange. En effet, le dit Robert Moog et son père réparaient des THEREMINEVOX. Que pouvait il bien se cacher derrière ce terme? Un petit clic sur le mot en bleu Wikipedia, "qui va bien", et là! Je découvre quoi? Ceci. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne s'agit pas d'un appareil radio, bien qu'il y ait deux antennes, ni de matériel médical. Il s'agit du... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 17:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2010

L'INSTRUMENT DU DIABLE

Justement où injustement surnommé "l'instrument du diable", au même titre que d'autres, mais pas pour le mêmes raisons, le violon d'YVON est revenu au bercail. Un cordier et un chevalet tout neuf, des codes haut de gamme, et une  âme d'enfant, le revoilà tout pimpant, tout propre. Merci M PINGUET. (Luthier à Chambery). Recto. Dans son étui "revisité" par mes soins. Verso. Zoom. L'archet a retrouvé sa crinière. Maintenant, pour sortir un son, qui ne s'apparente pas à un crissement de pneus, où au doux chant du chat à... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2010

FATALITE

FATALITÉ ,c'est autour de ce mot que notre "grand" poète VICTOR HUGO articule la trame de son roman NOTRE DAME DE PARIS. VICTOR HUGO  (Sans la barbe). Il avait 29 ans à la parution de NOTRE DAME DE PARIS. Quelquefois un peu lourd dans ses description, où parfois il s'enlise, du PARIS de l'an 1482, mais quelle histoire! NOTRE DAME avant le coup de patte de VIOLET LE DUC C'est dans le décor fascinant du PARIS de la fin du moyen âge, et notamment de NOTRE DAME, que HUGO confronte ses héros aux frontières de l'humain, amours,... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2008

DEJA 30 ANS!

La première fois que je l'ai vu, c'était chez mon oncle ANDRE, Sur un téléviseur d'un mètre cube, sur un écran minuscule, en noir et blanc sur la seule chaîne de l'ORTF. Il chantait "les paumés du petit matin", mes parents étaient scandalisés par les paroles, et trouvaient ce chanteur complètement nul. Découvrez Jacques Brel! Ce chanteur que je découvrais, c'était lui. Le "Grand Jacques" Il est sans conteste mon chanteur préféré, tant par son esprit caustique, sa peinture toute flamande des travers humains,et sa puissance... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 16:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2008

HASARD OU PAS ?

Vous vous souvenez du bidasse d' Angoulème. C'est lui. Pendant ce que l'on appelle les classes, comme chacun le sait où ne le sait pas, on apprend  à marcher au pas, à présenter les armes, à faire des demi tours et autres joyeusetées, et cela pendant des heures. Inévitablement on vous apprend un chant très rythmé à chanter pendant les marches. L'adjudant qui fait partie de notre encadrement nous fait apprendre un chant que je n'ai jamais entendu, le "CHANT DES ALLOBROGES". Voicile premier couplet Je te salue, ô terre... [Lire la suite]
Posté par clonilau à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,